Près de 900 emplois créés en six mois

Actuality | 7 years ago

La commune de Maghnia vient en tête avec une couverture de 24%, ce qui démontre, fait nouveau, que les jeunes de cette zone frontalière ont tendance maintenant à se départir des activités néfastes de la contrebande.

 

Quatre cent cinquante (450) projets financés au 30 juin, c’est-à-dire en six mois, ont généré 839 emplois (dont 5% pour les femmes) dans la wilaya de Tlemcen grâce au dispositif de l’Ansej, qui demeure la seule et importante institution publique chargée de l’encouragement, du soutien et de l’accompagnement des jeunes chômeurs porteurs d’idée de projet de création d’entreprise.

 

Les activités de services viennent en tête avec 329 entreprises financées, suivies de l’agriculture (41), du bâtiment et travaux publics (31), de l’artisanat (21), de la petite industrie (20) et enfin des professions libérales (8). La commune de Maghnia vient en tête avec une couverture de 24% ce qui démontre, fait nouveau, que les jeunes de cette zone frontalière ont tendance maintenant à se départir des activités néfastes de la contrebande pour embrasser une nouvelle carrière à travers un avenir plus stable et prometteur, encouragés par le soutien de l’État.

 

La commune de Tlemcen vient en seconde position (16,67%) suivie de Chetouane (6,44%), Mansourah et Remchi (5,33%) puis Nédroma, Ghazaouet, Béni Boussaïd, Sebdou, Souk Tléta (entre 2,67 et 3,78%). Comme a tenu à le rappeler Baïf Mohamed, le responsable de l’antenne de Tlemcen, lors d’un point de presse organisé samedi au siège de l’institution, l’Ansej, placée sous la tutelle du ministère du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, “contribue à soutenir, conseiller et accompagner les jeunes promoteurs dans le cadre de la mise en œuvre de leurs projets d’investissement, et ceci à travers les 53 communes de la wilaya”. Elle a aussi pour mission “d’assurer le suivi des investissements réalisés par les jeunes promoteurs en veillant au respect des clauses des cahiers des charges qui les lient à l’agence et en les assistant, en cas de besoin, auprès des institutions et organismes concernés par la réalisation des investissements”. Depuis 1998, date de mise en place de cette structure, il a été enregistré la création de 7968 emplois permanents dans cette région de l’Ouest.

 

Afin d’établir une cartographie des activités pourvoyeuses d’emplois, l’Ansej, qui vient d’inaugurer une annexe à Nédroma, s’est rapprochée des 53 communes qui ont, dans leur globalité, inscrit l’agriculture en tête des besoins pour l’économie des régions, et ce à hauteur de 85%, suivie des travaux publics et de l’industrie. Par ailleurs, pour intégrer les étudiants dans le processus managérial après leur cursus, l’Ansej et l’université Abou-Bakr-Belkaïd ont convenu de mettre en place une maison de l’entrepreneuriat pour la formation et le perfectionnement des futurs promoteurs en encourageant ceux détenteurs de projets innovants. Enfin, il faut signaler que l’Ansej prévoit d’organiser son salon annuel en octobre prochain et envisage de signer des conventions avec les secteurs de la Conservation des forêts et de la pêche pour encourager les projets en matière de protection du patrimoine forestier et l’aquaculture dans le milieu des jeunes.

 

B. A

Last articles

Masque, distance, désinfection : quelles règles dans mon entreprise pour "l'après" ?

2 months ago
A quoi ressemblera "l'après" confinement dans le monde de l'entreprise ? A un respect élémentaire des mesures sanitaires, déjà. Car il y a bien des règles à respecter si vous devez retourner au travail à partir du 11 mai.

J'ai peur de retourner au boulot : comment gérer mon anxiété ?

2 months ago
A l'heure du déconfinement, comment reprendre le boulot sereinement malgré la peur du coronavirus ? Comment gérer son anxiété pour retourner sur son lieu de travail ? Les voix expertes nous répondent.

Faire Une Bonne Première Impression En 15 min Ou Moins

2 months ago
“Il n’y a pas de seconde chance pour laisser une bonne première impression.”

Close