Près d'un million de postes d'emploi créés et progression des projets financés

Actuality | 7 years ago

Près d'un million de postes d'emploi ont été créés dans le cadre des différents dispositifs d'aides (Ansej, Anem et Cnac), a indiqué hier à Alger le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed Benmeradi, lors de l'ouverture du Salon national de l'emploi.

 

Elles sont 360 000 microentreprises à avoir vu le jour dans le cadre de ces dispositifs. Elles emploient 10% de la masse des travailleurs.

 

«Le potentiel d'emplois susceptible d'être financé depuis 2010 est évalué à plus de  530 000 postes, soit une moyenne de 133 000 emplois par an. Ce qui est loin d'être négligeable», a précisé le ministre lors de l'ouverture de la 4e édition du Salon de l'emploi (Salem) placé sous le thème : «La microentreprise au cœur du développement local.»

 

En plus des secteurs ministériels concernés, le salon réunit des chambres professionnelles et des différents partenaires dans la création des microentreprises, tels que les banques, la Cnas, la Casnos, les services des impôts, les Douanes, le Centre national du registre du commerce ainsi que les organismes sous tutelle du ministère du Travail.

 

Plus de 300 microentreprises étaient présentes au salon aux côtés des organismes chargés de la mise en œuvre des dispositifs de l'emploi et la création des microentreprises (l'Anem, l'Ansej et la Cnac).

Les secteurs les plus présents sont l'industrie mécanique, métallique, chimique, plastique, le recyclage des déchets, le machinisme et les équipements ainsi que les matériels pour l'agriculture, l'environnement et les BTPH.

 

L'activité agricole a connu une dynamique à travers le nombre de projets financés. Elle a passé de 2500 en 2010 à près de 11 000 projets en 2013, soit un accroissement de 340%.

 

Dans ce sens, M. Benmerradi a souligné qu'«il est intéressant de constater un regain d'intérêt des jeunes vers l'activité agricole à travers le nombre de projets financés dans ce secteur».

 

Pour sa part, le représentant de la Cnac, Moussaoui Mohamed Chérif, a  souligné  qu'«en dépit du refus des demandes de projets pour le secteur des transports, notre agence encourage particulièrement les projets pour les métiers nouvellement introduits en Algérie comme les NTIC et le recyclage des déchets».

 

Quant aux exposants, ils ont tenu à souligner que le salon leur permettra de faire connaître leurs produits et compétences, s'informer des possibilités de sous-traitance disponibles et, si l'occasion se présente, saisir les opportunités d'affaires avec de nouveaux partenaires et/ou fournisseurs.

 

  Le salon Salem durera jusqu'au 25 février au Palais des expositions des Pins maritimes d'Alger.

 

Last articles

Masque, distance, désinfection : quelles règles dans mon entreprise pour "l'après" ?

2 months ago
A quoi ressemblera "l'après" confinement dans le monde de l'entreprise ? A un respect élémentaire des mesures sanitaires, déjà. Car il y a bien des règles à respecter si vous devez retourner au travail à partir du 11 mai.

J'ai peur de retourner au boulot : comment gérer mon anxiété ?

2 months ago
A l'heure du déconfinement, comment reprendre le boulot sereinement malgré la peur du coronavirus ? Comment gérer son anxiété pour retourner sur son lieu de travail ? Les voix expertes nous répondent.

Faire Une Bonne Première Impression En 15 min Ou Moins

2 months ago
“Il n’y a pas de seconde chance pour laisser une bonne première impression.”

Close