Formule de politesse : les erreurs à bannir dans une lettre de motivation

Formule de politesse : les erreurs à bannir dans une lettre de motivation

CV | 5 years ago

Incorrectes, lourdingues, ampoulées... Dans les lettres de motivation, les formules de politesse sont souvent malmenées et ne se valent pas toutes. Pour donner une bonne première impression au recruteur et éviter de se faire recaler, mieux vaut peaufiner vos formules de politesse. Petit tutoriel pour parfaire votre copie et éviter que de bêtes erreurs d’orthographe ou de syntaxe ne viennent discréditer votre candidature.

Erreur n°1 : utiliser des diminutifs approximatifs dans les formules de politesse de votre lettre de motivation

Si vous ne souhaitez pas faire une impression fâcheuse à votre recruteur, ne vous trompez pas dans les diminutifs utilisés en tête de votre lettre de motivation. Petit rappel des abréviations :

  • Monsieur est toujours M. et non Mr ou autre variante.
  • Messieurs est bel et bien MM.  
  • Madame devient Mme , sans point à la fin.
  • Mesdames , Mmes , tout simplement.

Pour que la lettre soit tout à fait efficace, l’abréviation doit même être suivie du nom de famille du destinataire du courrier. Ou, à défaut, de sa fonction. Dans ce dernier cas, il faut veiller à bien jongler entre les accords si l’interlocuteur est une femme , prévient Pierre Denier, coach professionnel. On écrira ainsi : Mme la directrice des ressources humaines . Et non : Mme le directeur des ressources humaines .

Notre conseil : préférez la forme longue et non abrégée de Monsieur/Madame, il ne vous en coûtera pas plus cher.

Erreur n° 2 : écrire " À l’intention de "  au lieu de "À l’attention de"

Qui ne s’est pas un jour emmêlé les pinceaux entre ces deux paronymes ? Même si leurs prononciations sont proches, c’est la locution à l’attention de qui doit figurer en tant que formule de politesse en en-tête de votre lettre de motivation. La formule à l’intention de indique plutôt un projet d’action et est donc synonyme de pour ou de en l’honneur de . On distingue donc : À l’attention du directeur commercial et J’ai rédigé ce rapport à l’intention des collaborateurs de mon service .

Notre conseil : en tout état de cause, ne démarrez pas avec Cher Monsieur, ou Chère Madame, qui sont trop familiers.

Erreur n° 3 : écrire " être gré "  au lieu de " savoir gré " dans votre lettre de motivation

À en croire les recruteurs, c’est une erreur courante chez les cadres. Or,  " elle peut être rédhibitoire pour les postes qui requièrent de bonnes capacités rédactionnelles " , prévient Claire Romanet, dirigeante du cabinet de recrutement Elaee. L’expression par laquelle l’on exprime sa reconnaissance est ainsi "savoir gré " . Dans le contexte de la lettre ou du mail de motivation, ça donne donc : " Vous pourrez juger de mes aptitudes relationnelles lors de l’entretien que je vous saurais gré de m’accorder " .

Erreur n° 4 : remercier pour avoir pour finir en beauté votre lettre de motivation 

Nombreux sont les candidats qui hésitent entre les prépositions " de "  et " pour "  dans leur formule de politesse. Pour éviter que votre candidature ne rejoigne la mauvaise pile, mieux vaut garder en tête cette règle simple :

Lorsque le verbe " remercier " est suivi d’un infinitif, il se construit avec la préposition " de " .

En revanche, lorsque ce verbe est suivi d’un nom dénombrable, la préposition " pour  " est à privilégier.

Notre conseil : utilisez l’une des phrases suivantes :

  • Je vous remercie de prendre ma candidature en considération / d’avoir accepté de me recevoir.
  • Je vous remercie pour les précieux conseils délivrés en entretien.

Erreur n° 5 :  " je vous prie madame, monsieur, d’agréer l’assurance de mon infinie bienveillance " 

Vous aimez les touches finales lyriques ? Vous priez le recruteur d’agréer l’expression de votre profonde considération ? / l’assurance de votre infinie bienveillance ?  " Vous avez tout faux " , assène Pierre Denier. À moins de persister à vouloir verser dans l’obséquiosité, " le mieux est de privilégier les formules sobres ", affirme Claire Romanet. Par ailleurs, pour conclure votre lettre de motivation sur une bonne note, il est judicieux de solliciter, via cette formule, une demande d’entretien.

Choisissez donc, par exemple, la formule : " Me tenant à votre disposition pour un prochain entretien, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations "  qui achèvera efficacement une lettre de motivation bien soignée.

Notre conseil : reprenez la même formule de politesse qui a entamé votre lettre de motivation (si vous avez utilisé Madame, réutilisez uniquement Madame dans la formule de politesse qui clôture votre lettre).

Aurélie Tachot : http://bit.ly/2VKSlvc 

Last articles

Les Outils Digitaux Indispensables pour Faciliter Votre Recherche d'Emploi, avec l'Appui d'Emploi Partner

2 months ago
Avec l'évolution rapide du monde numérique, la recherche d'emploi a considérablement changé au fil des années. Aujourd'hui, il existe une multitude d'outils digitaux qui peuvent grandement faciliter votre recherche d'emploi et accélérer le processus de recrutement. Dans cet article, nous allons explorer certains de ces outils incontournables et comment Emploi Partner peut vous accompagner dans cette quête.

Optimiser sa candidature : Devenir visible pour les recruteurs avec Emploi Partner.

3 months ago
Vous êtes à la recherche d'un emploi et vous souhaitez maximiser vos chances d'être remarqué par les recruteurs ? Ne cherchez pas plus loin !

Le Développement Pré-Emploi : La Clé du Succès

3 months ago
Le développement pré-emploi, également connu sous le nom de préparation à l'emploi, est un processus crucial dans la carrière d'un individu et peut jouer un rôle déterminant dans la réalisation du succès professionnel. Voici quelques points clés sur la façon dont le développement pré-emploi peut être la clé du succès

Close