Lettre de motivation : les règles à connaître pour gagner du temps

Lettre de motivation : les règles à connaître pour gagner du temps

CV | 5 years ago

Pour rédiger une lettre de motivation, exercice exigé par la plupart des recruteurs, il faut respecter quelques règles de base. Cadremploi vous détaille toutes les bonnes pratiques. 

Ringarde la lettre de motivation ? À l'ère du partage d'idées en 140 caractères et des profils professionnels comme LinkedIn ou Viadeo, on pourrait croire que cet exercice est devenu obsolète. Pourtant, selon une étude de la Dares d’octobre 2017, 60 % des recruteurs demandent explicitement que tous les candidats se prêtent à l'exercice, condition sine qua non pour évaluer la candidature.

Logique, puisque la lettre de motivation est le seul moyen pour un candidat de montrer pourquoi il veut intégrer l’entreprise et en quoi il est fait pour le job. Et pour les candidats qui ont sont en reconversion, ou ont un profil atypique par exemple, c'est une véritable chance.


1. Aller au-delà du CV : 

L'objectif de la lettre de motivation est bien de permettre à l'employeur d'aller au-delà du CV. Elle ne doit pas décrire votre parcours, mais peut éventuellement l'expliquer.

Ainsi, vous pouvez dire pourquoi vous avez choisi telle spécialisation au moment de votre formation, raconter votre décision de quitter une boîte pour répondre à de nouveaux challenges, ou votre changement de métier récent.

Concernant votre métier, la lettre de motivation ne doit pas servir à expliquer ce que vous faites mais pourquoi vous le faites bien ou ce qui a motivé votre orientation.

C’est l’occasion d’insister, à travers des exemples, sur des compétences qui ne sont pas listées dans votre CV, comme la rigueur, la capacité à travailler en équipe ou la créativité.

Enfin, une lettre de motivation ne doit pas seulement montrer que vous avez les compétences requises pour le job -sur certains postes les candidatures qualifiées sont légion- mais pourquoi ça peut marcher spécifiquement entre vous en tant que personne et celui qui va vous engager. L’idée, c’est qu’après être arrivé au point final, le recruteur ne puisse s’empêcher de vous visualiser ans le fauteuil visé.


2. Misez sur le plan inratable : Vous-Moi-Nous

Et pour atteindre ce but, il existe une formule magique : le vous-moi-nous. C’est le nom de code de la structure classique de la lettre de motivation. Il est en effet très efficace d'organiser son argumentaire en trois parties équilibrées, dont une concernant l’entreprise et le poste que vous visez, une autre partie sur votre parcours et vos motivations, et une dernière servant à vous projetez dans votre nouveau poste.

>Vous

La première partie, le "vous", a pour objectif de montrer que vous savez à qui vous vous adressez. L'idée dans cette partie n'est pas de rappeler l'historique ou les chiffres complets de la société, mais d'évoquer un ou deux éléments précis qui ont retenu votre attention parce qu'ils correspondent à ce que vous connaissez ou recherchez. Pour vous inspirer, vous pouvez piocher dans l’annonce à laquelle vous répondez ou dans les dernières actualités de la boîte.

>Moi

Ensuite, la deuxième partie servira justement à expliquer en quoi vous êtes concerné. Encore une fois, il ne s’agit pas de détailler votre CV mais d’en sortir un ou deux détails et de les développer. Le recruteur doit apprendre quelque chose de nouveau. Pensez à un projet que vous avez mené à bien, parlez de vos missions précises sur un poste, ou évoquez ce qui vous anime de façon personnelle dans votre métier.

Si vous n’avez pas un parcours professionnel linéaire, par exemple avec de longs moments de pause, ou si vous êtes en ce moment-même en reconversion, ce deuxième paragraphe de la lettre de motivation est le moment d’en dire plus sur votre projet professionnel global. Attention, ne donnez pas l’impression de vous justifier de ne pas rentrer dans les cases. Au contraire, soulignez les détails qui font de vous un candidat unique en montrant en quoi tout votre parcours vous à mener pas à pas à ce poste pour lequel vous postulez.

>Nous

Enfin, la troisième partie est celle qui permet de transformer la lettre de motivation en presque lettre d’amour et de laisser entendre que "vous + moi = nous". C’est le moment de vous projeter et de montrer ce que vous pourrez apporter à l’entreprise et ce qu’elle pourra vous apporter. Comment pensez-vous évoluer si vous êtes recruté ? Avez-vous déjà des idées pour la boîte ? En quoi le poste vous permettra d'être épanoui ? Si vous vous imaginez vraiment sur le poste, le recruteur pourra le faire aussi. Pour cela, vous pouvez faire des parallèles entre vos réussites passées et les projets que vous avez déjà en tête pour votre futur poste.

N'oubliez pas de déposer votre CV dans la CVthèque Cadremploi utilisée par plus de 15 000 recruteurs


3. Soignez votre présentation

À l’image d’une tenue correcte et adaptée le jour de l’entretien, votre lettre de motivation doit répondre à des règles de présentation. Chacune de ces parties se doit d’être courte : un paragraphe maximum. Le tout doit tenir sur une page, dans une police de caractère classique (Times New Roman, Verdana, Century Gothic, en taille 10 à 12).

Et n’essayez pas de faire rentrer à tout prix trop de texte sur la page, en jouant avec les espaces ou les marges. La lettre de motivation doit pouvoir se parcourir rapidement et être aérée.

Enfin, évidemment, la lettre de motivation ne doit plus être rédigée à la main ni envoyée par courrier. Choisissez un format PDF que vous joindrez à un mail ou à une candidature en ligne.

S’il n’est pas nécessaire d’indiquer l’adresse complète du destinateur et de l’expéditeur, indiquez quand même en tête de page votre nom et celui de la personne à qui vous vous adressez, en prenant soin de vous renseigner sur le bon destinataire (le mail présent sur l’annonce est un bon indicateur).

Si vous répondez à une offre d’emploi par mail, ce sera dans le corps du message qu’il faudra en donner la référence. En effet, dans le corps du mail, il est conseillé d’introduire votre lettre et votre CV en 3 phrases, de façon plus formelle et moins personnalisée que pour la lettre de motivation.


4. Aiguisez votre plus belle plume

Maintenant que vous avez les idées à la structure, reste à ajouter un peu de style. Si votre métier a un lien avec l’écriture ou que vous êtes amené à être en contact par écrit avec des clients, vous devrez redoubler d’efforts, parce que le recruteur vous attend au tournant sur ce point.

Pour tous les autres, voici nos petits conseils de rédaction qui feront forcément mouche.

Tout d’abord, soignez votre accroche. La première phrase de votre lettre de motivation, voire les trois premières phrases, sont les plus importantes pour retenir l’attention du recruteur. Alors bannissez la classique introduction débutant par un adverbe (actuellement) ou un participe présent (étant) et qui ne sert qu'à décrire le fait que vous êtes en recherche d’emploi et que vous postulez pour entrer dans cette entreprise.

Au contraire, sur l'accroche, vous pouvez être créatif, raconter une histoire, dans un style personnel. Ensuite, tout le long de la lettre, maintenez un style direct en faisant des phrases courtes. Une phrase avec un sujet, un verbe et un complément en dit souvent beaucoup plus et de manière plus efficace qu’une longue tirade remplie de subordonnées.

De même, évitez les formules de politesse obséquieuses. Une lettre de motivation est personnelle, elle doit faire ressortir votre propre style et donner l’impression au recruteur qu’il connaît déjà un peu le candidat.

Dans la vraie vie, priez-vous vraiment vos interlocuteurs d'agréer vos salutations distinguées respectueuses, ou bienveillante ? Certainement pas. Alors, on oublie.

Enfin, relisez au moins quatre fois votre lettre de motivation et faites-vous relire, si possible par deux personnes différentes, dont une qui ne se concentrera que sur les mots, pour vérifier que ne se sont glissées dans le texte ni fautes d’orthographe ni erreurs de syntaxe. 

Source

Last articles

Les Outils Digitaux Indispensables pour Faciliter Votre Recherche d'Emploi, avec l'Appui d'Emploi Partner

2 months ago
Avec l'évolution rapide du monde numérique, la recherche d'emploi a considérablement changé au fil des années. Aujourd'hui, il existe une multitude d'outils digitaux qui peuvent grandement faciliter votre recherche d'emploi et accélérer le processus de recrutement. Dans cet article, nous allons explorer certains de ces outils incontournables et comment Emploi Partner peut vous accompagner dans cette quête.

Optimiser sa candidature : Devenir visible pour les recruteurs avec Emploi Partner.

3 months ago
Vous êtes à la recherche d'un emploi et vous souhaitez maximiser vos chances d'être remarqué par les recruteurs ? Ne cherchez pas plus loin !

Le Développement Pré-Emploi : La Clé du Succès

3 months ago
Le développement pré-emploi, également connu sous le nom de préparation à l'emploi, est un processus crucial dans la carrière d'un individu et peut jouer un rôle déterminant dans la réalisation du succès professionnel. Voici quelques points clés sur la façon dont le développement pré-emploi peut être la clé du succès

Close