Comment les recruteurs évaluent votre motivation

CV | 2 years ago

Il ne suffit pas d’avoir un parcours académique brillant et/ ou de solides expériences professionnelles pour convaincre un recruteur. Il faut être ultra-motivé et savoir le transmettre. Conseils d’experts. 

1 - En estimant votre connaissance du poste proposé

Il s’agit là de démontrer que vous avez travaillé la cible . Le candidat motivé aura réfléchi à la manière dont il va pouvoir transposer ses compétences dans le job proposé , illustre Véronique Benavent, consultante en talent management. Il cherchera aussi à savoir qui compose l’équipe, quels sont les profils des différents membres, leur ancienneté. Il interrogera également le recruteur sur la stratégie de l’entreprise, par exemple pour contrer la dernière innovation du principal concurrent. Toutes ces questions permettent au recruteur d’apprécier la motivation du candidat dans le poste à pourvoir , précise Wilhem Laligant , DG de Randstad Exécutive, vice-président du Syntec Conseil en recrutement. Cela montre que vous ne postulez pas dans cette entreprise par hasard.


2 En évaluant votre intérêt pour la culture de l’entreprise

Le recruteur va également chercher à voir si vous vous projetez dans la culture d’entreprise. Pour cela, il va essayer de connaître vos connexions dans la société et plus largement dans le secteur. Par exemple, dites-lui que vous êtes en relation avec tel et tel salarié de l’entreprise depuis quelques mois. Grâce à ces contacts, vous avez réussi à décoder l’entreprise et que cette culture correspond à votre mode de fonctionnement et vos valeurs , décrypte Véronique Benavent.


3 - En montrant que vous vous projetez dans le poste

Certes le recruteur va être attentif à vos précédents résultats chiffrés mais pas seulement. Pour toucher du doigt votre réelle motivation, il a besoin de vous imaginer en train de travailler. Donc, concrétisez vos compétences. Faites par exemple une proposition de projet ou d’action. Evoquez concrètement le cycle des actions que vous mettriez en uvre pour démarcher un client grand compte . Avec ces précisions, le recruteur parvient ainsi à se faire une image mentale du candidat à l’action , souligne Véronique Benavent.


4- En testant votre capacité à changer rapidement

Si vous êtes déjà en poste, le recruteur a besoin de sentir que vous n’hésiterez pas à quitter votre employeur actuel pour relever ce nouveau challenge. Donc, si vous êtes prêt à démissionner plutôt que de négocier une rupture conventionnelle du contrat de travail ou un licenciement, dites-le. Dans le contexte actuel, un candidat qui prend le risque de démissionner est un gage de motivation supplémentaire , observe Wilhen Laligant.


5 En scrutant votre look

Fraîchement descendu d’un TGV, vous filez en entretien de recrutement en jeans et polo ? Parfait, vous serez à l’aise dans vos baskets mais vous risquez de passer pour un touriste. Dès la salle d’attente, je regarde la tenue vestimentaire du candidat. Arriver en jeans par exemple pour un poste en contrôle de gestion n’est pas un signe d’engagement , insiste Véronique Benavent. Elle assure d’ailleurs avoir constaté que les candidats ayant fait un effort vestimentaire se révélaient être les plus motivés en entretien. 

Sylvie Laidet

Last articles

Masque, distance, désinfection : quelles règles dans mon entreprise pour "l'après" ?

4 months ago
A quoi ressemblera "l'après" confinement dans le monde de l'entreprise ? A un respect élémentaire des mesures sanitaires, déjà. Car il y a bien des règles à respecter si vous devez retourner au travail à partir du 11 mai.

J'ai peur de retourner au boulot : comment gérer mon anxiété ?

4 months ago
A l'heure du déconfinement, comment reprendre le boulot sereinement malgré la peur du coronavirus ? Comment gérer son anxiété pour retourner sur son lieu de travail ? Les voix expertes nous répondent.

Faire Une Bonne Première Impression En 15 min Ou Moins

4 months ago
“Il n’y a pas de seconde chance pour laisser une bonne première impression.”

Close