Conseil Emploi : Recherche d’emploi sur les réseaux sociaux

Conseils Emploi | il y a 2 ans

Désormais, il n’est pas rare pour les recruteurs de vérifier l’identité numérique des candidats qui se positionnent sur leurs offres d’emploi. Selon les secteurs d’activité, entretenir une présence de qualité sur le web est essentielle. Il est donc important de respecter quelques fondamentaux afin de ne pas compromettre votre candidature. Voici 10 erreurs à ne pas commettre.


1. Un profil mal configuré :

La première impression que vous donnez est la plus importante. Si un recruteur a du mal à trouver des contenus qui vous concernent sur Internet et si votre présence web est peu attrayante, cela peut jouer en votre défaveur. Commencez par bien configurer vos comptes sur les réseaux sociaux et soignez tout particulièrement les éléments visibles en premier (nom, prénom, photo, contenus épinglés...). Pensez également à créer du lien entre vos différents profils.


2. Une présence peu active :

Une fois que vos comptes sont en place, ils doivent être alimentés régulièrement. Évitez les comptes fantômes, et préférez - quitte à choisir la qualité à la quantité. En effet, la qualité a toujours plus de valeur que la quantité !


3. Des contenus inappropriés :

Selon vos paramètres de confidentialité, des inconnus accéderont peut-être à vos publications. Et ces inconnus peuvent être des recruteurs. Pensez donc à ne pas partager des contenus inappropriés comme vos photos de soirée. Et n'imaginez pas une seule seconde que les paramètres de confidentialité vous protègent à 100% : même si vos comptes sont verrouillés et que seuls vos amis y ont accès, ils peuvent partager à leur tour ce que vous avez mis en ligne et mettre votre identité numérique en danger.

De même, à trop vouloir en faire sur les réseaux sociaux, on peut parfois aller trop loin : partager le plan de communication de l'entreprise, la marge effectuée sur certains produits, des informations précieuses (mais confidentielles) sur un nouveau produit en développement... Faites attention à ces contenus et encore une fois, ne vous cachez pas derrière les paramètres de confidentialité : ils ne vous protégeront jamais à 100%, la prudence reste votre meilleure alliée.


4. Des contenus auto-centrés :

Une fois de plus : dans réseau social, il y a social. Vous pouvez parler de vous ou de vos projets professionnels de temps en temps, mais ne restez pas auto-centrés. Pensez à diversifier vos contenus en partageant l'actualité d'autre personnes. N'hésitez pas à converser directement selon les possibilités offertes par chaque réseau social et partagez du contenu qui crédibilise votre expertise professionnelle.


5. Une trop faible réactivité :

Lorsque vous entrez en contact avec une marque sur les réseaux sociaux, vous vous attendez à une réponse rapide, surtout lorsqu'il s'agit de plateformes où le temps-réel est la norme (Twitter...). Lorsqu'un recruteur vous contacte par ce biais, il s'attend à la même réactivité. Pensez-y !


6. Le tutoiement systématique :

Si les réseaux sociaux facilitent les contacts et les échanges, il ne faut pas oublier de garder une certaine distance, du moins dans certains cas... C’est notamment le cas lorsque vous contactez un recruteur. Évitez d'inviter un recruteur en ami sur Facebook pour l'inciter à accepter votre candidature, ça pourrait être mal perçu... et attendez qu'il vous tutoie avant de faire de même.


7. Des contacts inappropriés :

Sur certains réseaux sociaux, les contacts sont publics. Cela signifie que n'importe qui peut savoir avec qui vous êtes connecté. Évitez également d'aimer publiquement des page Facebook comme 10 raisons de ne pas travailler !, et réfléchissez à deux fois avant de liker une page ou groupe. Mettez -vous dans la peau du recruteur pour anticiper sa réaction face à vos affinités.


8. Une orthographe douteuse :

Cela peut paraître évident mais on voit encore beaucoup trop de contenus mal orthographiés sur les réseaux sociaux. Pensez à soigner l'orthographe, la syntaxe, la ponctuation et l'accentuation de vos écrits lorsque vous publiez, comme vous le feriez dans une lettre de motivation. Une mauvaise maîtrise des règles orthographique peut vite refroidir un recruteur. 

Source

Derniers Articles

Masque, distance, désinfection : quelles règles dans mon entreprise pour "l'après" ?

il y a 1 mois
A quoi ressemblera "l'après" confinement dans le monde de l'entreprise ? A un respect élémentaire des mesures sanitaires, déjà. Car il y a bien des règles à respecter si vous devez retourner au travail à partir du 11 mai.

J'ai peur de retourner au boulot : comment gérer mon anxiété ?

il y a 1 mois
A l'heure du déconfinement, comment reprendre le boulot sereinement malgré la peur du coronavirus ? Comment gérer son anxiété pour retourner sur son lieu de travail ? Les voix expertes nous répondent.

Faire Une Bonne Première Impression En 15 min Ou Moins

il y a 1 mois
“Il n’y a pas de seconde chance pour laisser une bonne première impression.”

Close