Ils prévoient une amélioration de l’activité et de la demande : Les patrons d’entreprises optimistes

Actuality | 8 years ago

Les chefs d’entreprises des secteurs public et privé prévoient pour les prochains mois une hausse de l’activité industrielle, de la demande et une stabilité des prix de vente, ainsi qu’une meilleure perspective de leurs trésoreries, indique samedi l’Office National des Statistiques (ONS).

Les chefs d’entreprises des secteurs public et privé prévoient pour les prochains mois une hausse de l’activité industrielle, de la demande et une stabilité des prix de vente, ainsi qu’une meilleure perspective de leurs trésoreries, indique samedi l’Office National des Statistiques (ONS).

Selon les résultats d’une enquête d’opinion réalisée durant le 3ème trimestre 2012 par l’ONS auprès des chefs de PME, l’activité industrielle, la demande sur le produit fabriqué connaîtront une amélioration durant les prochains mois. Les chefs d’entreprises ont également préconisé une meilleure perspective de leurs trésoreries, alors que les industriels du secteur public prévoient une baisse de leurs effectifs, malgré une augmentation enregistrée durant le 3ème trimestre de 2012. Après une amélioration en 2011, l’activité industrielle dans le secteur public a poursuivi sa tendance baissière entamée dès le 2ème trimestre de l’année dernière, contrairement à celle du secteur privé, en hausse durant la même période. La majorité (90%) des entreprises publiques de production et l’ensemble des PME privées ont utilisé leurs capacités de productions à plus de 50%, selon cette enquête, qui porte sur le type et le rythme de l’activité industrielle.

Le dynamisme du secteur privé

Par ailleurs, le niveau d’approvisionnement en matières premières est supérieur aux besoins exprimés selon prés de 88% des industriels privés. Il reste inférieur aux besoins pour près de 40% de ceux du public. En conséquence, près de 50% du potentiel de production du secteur public ont connu des ruptures de stocks, causant des arrêts de travail allant jusqu’a 30 jours pour la majorité des concernés (98%), selon cette enquête qui a touché 740 entreprises dont 340 publiques et 400 privées. Sur un autre plan, plus de 20% des industriels publics et prés de 97% de ceux du privé ont enregistré des pannes d’électricité ayant provoqué des arrêts de travail, allant jusqu’a 12 jours pour la majorité des entreprises. Selon l’enquête, les patrons des deux secteurs ont déclaré que l’approvisionnement en eau a été suffisant durant la même période, relevant par ailleurs une stabilité de la consommation d’énergie pour les représentants du secteur public et une augmentation selon ceux du secteur privé. La demande en produits fabriqués a poursuivie sa hausse durant le 3ème trimestre 2012 selon les entreprises publiques et reste de moindre ampleur selon celles du secteur privé. Près de 40% des chefs d’entreprises publiques et plus de 93% du secteur privé ont déclaré avoir satisfait toutes les commandes reçues. Prés de 90% des industriels publics et 96% de ceux du privé ont déclaré également avoir des stocks de produits fabriqués, situation jugée «anormale» par prés de 67% des concernés publics et 76% de ceux du privé. Quant aux effectifs, ils ont augmenté, notamment chez le public, en raison de nouvelles capacités de production, de la hausse du volume des commandes et de l’amélioration des conditions de production, relève l’enquête. Par ailleurs, près de 15% des chefs d’entreprises des deux secteurs jugent que le niveau de qualification du personnel reste «insuffisant» et près de 25% des patrons déclarent, d’autre part, avoir trouvé des difficultés à recruter surtout le personnel d’encadrement, de maîtrise et d’exécution. Plus de 60% des chefs d’entreprises publiques ont indiqué pouvoir produire davantage en embauchant du personnel supplémentaire et prés de l’ensemble de celles du privé ont déclaré le contraire. D’autre part, et sur le chapitre social, près de 63% des entreprises publiques et seulement 2% de celles du privé ont enregistré des arrêts de travail en raison des conflits sociaux, supérieurs à 12 jours pour l’ensemble des concernés du secteur public.

Emprunts et charges impactent la trésorerie des PME

Durant le 3ème trimestre 2012, la trésorerie des entreprises est jugée «mauvaise» selon près de 30% des gestionnaires du secteur public, mais reste «bonne» selon 89% de celles du privé. En outre, «l’allongement des délais de recouvrement des créances, les charges élevées, le remboursement des emprunts et la rigidité des prix continuent d’influer sur la situation de la trésorerie des entreprises», note l’enquête. Ainsi, près de 44% du potentiel de production du secteur public et près de 7% de celui du privé ont eu recours à des crédits bancaires. Cependant, plus de 29% des premiers et plus de 3% des seconds ont trouvé des difficultés à les contracter, confirment les enquêtés. L’enquête de l’ONS précise que 60% des patrons du secteur public et près de 74% des PME privées ont connu des pannes d’équipements, dues essentiellement à leur vétusté et à leur sur utilisation. Enfin, l’enquête précise que 70% des chefs d’entreprises publiques et plus de 98% de celles du privé ont déclaré pouvoir produire davantage en renouvelant l’équipement et sans embauche supplémentaire de personnel.

Rachida T.

Last articles

Masque, distance, désinfection : quelles règles dans mon entreprise pour "l'après" ?

3 months ago
A quoi ressemblera "l'après" confinement dans le monde de l'entreprise ? A un respect élémentaire des mesures sanitaires, déjà. Car il y a bien des règles à respecter si vous devez retourner au travail à partir du 11 mai.

J'ai peur de retourner au boulot : comment gérer mon anxiété ?

3 months ago
A l'heure du déconfinement, comment reprendre le boulot sereinement malgré la peur du coronavirus ? Comment gérer son anxiété pour retourner sur son lieu de travail ? Les voix expertes nous répondent.

Faire Une Bonne Première Impression En 15 min Ou Moins

3 months ago
“Il n’y a pas de seconde chance pour laisser une bonne première impression.”

Close